Les plans des cathédrales gothiques - Scanographie laser
fermer

Connexion

Merci d'entrer votre adresse mail et votre mot de passe.

Email
Mot de passe





Les Plans


 

Pour opérer l'analyse d'un plan, il faut qu'il soit de bonne qualité. Un plan ne se récupère pas sur une brochure ou un vieux livre ! Si l'on compare plusieurs plans d'une même cathédrale, on observera souvent des différences de métrées. Concernant Amiens, j'ai constaté un écart de plus de trois mètres sur la longueur du transept !

Un autre problème se greffe à celui des relevés, la précision d’exécution des bâtiments. Comme vous allez le constater par la suite, certaines cathédrales souffrent d’irrégularités et de dissymétries. L’œuvre est splendide, le travail inspiré, parfaitement exécuté, mais les mises en place sont parfois empiriques. L’œil ne voit pas ces détails, seuls les plans les révèlent. Il faut comprendre que pour le bâtisseur, primait la stabilité du monument, l’harmonie générale et la qualité du détail. Comprenons qu'un maître d’œuvre ne pouvait retranscrire un tracé sur le sol, puis se mettre tranquillement à bâtir. L’emplacement au sol de la cathédrale se dégageait progressivement, au fur et à mesure de l’avancée des travaux. Cela prenait des années.
La construction commençait par le chevet, le tracé par la croisée du transept. Pour retrouver chaque enceinte, chaque proportion, il fallait se baser sur du bâti. Je parle d’éléments maçonnés, de colonnes déjà dressées. Il fallait en retrouver les axes, les centres exacts, opération qui n’est simple que sur un ordinateur ou une planche à dessin. Cette difficulté est probablement à l’origine des imprécisions qui parsèment les relevés de plans de sol.

Heureusement, les techniques gothiques offraient une grande liberté d’exécution. Si les blocs de maçonnerie sont « standardisés » en carrière, chaque pierre utilisée pour un arc ou une voûte pouvait être ajustée sur place. Dès lors, une légère irrégularité entre travées n’a qu'une importance relative. Dans le pire des cas, il suffisait de modifier le profil du cintre (voir glossaire) ou des gabarits pour corriger le décalage. Notez que ce dernier était le plus souvent invisible à l'œil et n'avait aucune incidence sur un plan structurel.

Au Moyen Âge, l’intention, le concret, primait sur une stricte précision numérique, laquelle il faut bien l’admettre, n’avait aucun sens à cette époque.
Une question se pose alors, comment justifier un travail basé sur des plans approximatifs et qui concerne des bâtiments parfois irréguliers ? Méthodologiquement, la position serait intenable, mais récemment la donne à changé. Les techniques de scannographie laser ont permis, notablement grâce aux travaux du professeur Andrew Tallon, de numériser quelques cathédrales françaises. Une nouvelle analyse à partir de ces documents a confirmé mes travaux dans leur principe. Le pari de placer la logique et l’intention au-dessus d’une précision formelle était le bon.

 

 

Leica Geosystems ScanStation C10 - Crédit : Andrew Tallon - CC-BY 3.0

 

Modélisation de la cathédrale de Chartres par scannographie laser (Leica-geosystems)

 

Scannographie de l'église abbatiale de Saint- Denis - Crédit : Andrew Tallon - CC-BY 3.0


Il faut toutefois noter que même un scan précis à quelques millimètres ne gomme pas les irrégularités du bâtiment. La problématique reste la même. Le compas révèle l'idée, le résultat numérique se perd dans un nuage de données peu signifiant. Il faudrait pouvoir corréler les informations, les interpoler dans un traitement statistique. Pour l'heure, ces algorithmes de traitement, son idée même, n'existent pas. Si disposer de données métriques est d'une aide inestimable, l'analyse traditionnelle au compas reste de mise.

Je précise que les plans utilisés dans ce site ont pour seules vocations d'illustrer et d'expliquer. J'en ai redessinés certains pour gagner en clarté. J'invite ceux qui voudraient reproduire ou vérifier les travaux donnés en exemple à n'utiliser que des plans établis par scanographie laser.

Commentaires



adminfil y a un mois
La démonstration de Pierre Bellenguez sur la géométrie des cathédrales est absolument remarquable de simplicité et d'efficacité. Elle est très convaincante, et en plus, très élégante, ce qui est bon signe. L'architecte Viollet le Duc avait lui aussi proposé en son temps une hypothèse de géométrie sacrée en étudiant les coupes des cathédrales, mais ses résultats n'étaient pas très probants. Les points de ses figures tombaient un peu n'importe où et l'ensemble manquait de la clarté qui arrive toujours lorsqu'on a découvert le principe directeur d'un dessin. La démonstration de Pierre Bellenguez tient elle bien mieux la route. Elle est donc supérieure à celle de l'immense Viollet le Duc, ce n'est pas rien. Franchement bravo.
David Orbach (Architecte - Ingénieur structure - Enseignant à l’Université Populaire de Caen de Michel Onfray)
adminfil y a un mois
JE VOUS CONSEILLE SANS RÉSERVE la lecture du nouvel opus de Pierre Bellenguez, consacré au décryptage des tracés géométriques de la basilique de Vézelay. En seulement quelques dizaines de pages et d'illustrations, sans sombrer un seul instant dans les spéculations zozotériques et en s'appuyant notamment à très bon escient sur un schéma explicite du carnet de Villard de Honnecourt, l'auteur fournit au lecteur des clés immédiatement compréhensibles, limpides, de la compréhension géométrique de l'édifice.
Jean-Michel Mathonière - Directeur éditorial chez Éditions Dervy - Historien des compagnonnages
adminfil y a un mois
Dans son livre, Pierre Bellenguez, passionné d’architecture gothique, décrypte les constructions des bâtisseurs en se mettant dans la peau de ces derniers. A l’aide de différentes cathédrales gothiques françaises, il réfute des théories populaires sur ces édifices et démontre l’usage des figures géométriques dans ces bâtiments. Il s’intéresse également au symbolisme présent au cœur des cathédrales en analysant différents éléments architecturaux et historiques. Son œuvre nous a été particulièrement utile afin d’illustrer les méthodes géométriques des cathédrales gothiques [...]
Site : lescathedrales.wordpress.com
adminfil y a un mois
Un ouvrage extraordinaire où l’on ne fait pas de rapport entre la distance de la terre à la lune avec l’hypoténuse de la face de la pyramide en vraie grandeur, mais où les tracés sont opératifs […] car tout commence, quelle que soit l’épure […] en trait carré.
Jean-Pierre Bourcier - Spécialiste du trait
adminfil y a un mois
Pierre Bellenguez, déjà auteur d'un ouvrage sur les cathédrales, propose, avec ce livret, de découvrir l'univers de la basilique de Vézelay autrement, en essayant de comprendre comment celle-ci a été bâtie, quels symboles géométriques renferme-t-elle, en étudiant le portail et les symboles représentés. Un volume richement illustré (photos, plans, coupes, élévations) à lire d'urgence !
Olivier Petit - Médiéviste
adminfil y a un mois
Le Livre du Jour est : Les cathédrales retracées Les nombres régissent nos grands édifices. Pour bien le comprendre, il faut sortir ses outils de géomètre et chercher les proportions. Un travail méthodique et plein de bon sens dans les nefs, croisées et transepts, dans les absides et les chevets, et bien sûr dans les élévations. Une promenade qui nous conduit à Amiens, Vézelay, Beauvais, Chartres Bourges et Reims … Un bonheur d’ouvrage que nous devons à Pierre Bellenguez
Jean-François Lecompte - écrivain
adminfil y a un mois
Je recommande... Le superbe ouvrage Les cathédrales retracées pour tous les passionnés d'architecture gothique. Dans son livre, l'auteur Pierre Bellenguez nous dévoile le message caché derrière les plans des grandes cathédrales gothiques. À consommer sans modération !
Luciano Xavier - Maquettiste en cathédrales gothiques
adminfil y a un mois
Dans ce livre, je m'attendait à entendre beaucoup parler de géométrie sacrée, de traditions et de société secrète et bien pas du tout... Pour mon plus grand bonheur et mon plus grand plaisir, c'est un livre précis, sourcé, technique, néanmoins facile d'accès, qui permet à un néophyte d'aborder le sujet sans difficultés. L'auteur est très pédagogue, ça se lit tout seul. [...] Clairement, ce livre va véritablement m'aider pour mon travail sur les mystères des cathédrales. [...] Encore une fois je remercie chaleureusement Pierre Bellenguez pour son livre les cathédrales retracées.
Arcana Les Mystères du Monde - Youtubeur (Chaine Arcana)
adminfil y a un mois
Avis de lecteur (Priceminister) Beau et instructif. Ouvrage superbe avec d'abondantes illustrations en noir ou couleurs. Avec une simplicité communicative, l'auteur décrypte la science des bâtisseurs. Il réécrit avec clarté et à l'aide d'abondantes études personnelles les techniques qui ont permis cette révolution dans l'architecture. Loin d'être un remake de littératures courantes, c'est un beau livre à offrir ou à se faire offrir.
troph38
adminfil y a un mois
J'ai lu votre livre d'une traite et vais bientôt le relire plus lentement. Merci et bravo, vous avez répondu à tellement de mes questions.
John Brown
adminfil y a un mois
J'ai bien reçu votre admirable livre "Les cathédrales retracées" et je vous en remercie. Étant passionné par l'architecture sacrée j'ai pu l'apprécier. Encore merci. Cordialement,
M. Moldovan